Le travail de l’esthéticien

(automobile, moto, bateau) est d’éliminer toutes traces de contaminations sur la surface de la carrosserie et de la corriger lorsque cela s’avère nécessaire (oxydation, rayures, micro-rayures,hologrammes, peau d’orange). Cela permet de retrouver sa brillance et son aspect lisse.  Pour finir, afin de la protéger, on utilise un traitement (ceramic, cire naturel ou chimic) pour que son éclat puisse perdurer dans le temps.

Bien souvent au fil des mois et des années, les carrosseries finissent par se retrouver griffées, rayées ou contaminée.  Vous pouvez faire le test suivant: Laver votre véhicule, sécher le et passer la paume de votre main  sur votre carrosserie.  Vous sentirez toutes les imperfections et les contaminants encore présents sur votre carrosserie, vous comprendrez ainsi que même après votre lavage « habituel », il reste des polluants incrustés sur la peinture de votre véhicule.

Autres méthodes:

Le lavage et le nettoyage effectués pendant une prestation, dite Detailing, est la seule pouvant garantir au maximum l’intégrité de la carrosserie et le résultat.  

• Les rouleaux vous font gagner du temps, mais rayent assurément les carrosseries, y compris les nouveaux dit « anti-rayures », car la force et la vitesse avec lesquelles tournent ces machines ne permettent pas de garantir un zéro rayure.  De plus, savez-vous quand les rouleaux ont été changé ou même nettoyé? Savez-vous si un véhicule avec de la boue et des gravillons est passé avant le votre? Parfois même, ils cassent les rétroviseurs, essuie-glace et antenne.

• Les stations de lavage au jet HP ne rayent pas les carrosseries, mais ne lavent et décontaminent pas assez les carrosseries sans action mécanique. Elles ne permettent pas de retirer le film routier, le goudron, la résine, les particules ferreuses des plaquettes de frein, etc… De plus il faut les manier avec précautions et pas trop près de la carrosserie pour éviter des éclats de peinture éventuels, si un quelconque impact est présent.

• Le lavage écologique ou sans eau est très à la mode en ce moment. Mais si vous observez attentivement la personne en charge de votre véhicule, vous constaterez qu’au meilleur des cas elle utilisera plus de 15 à 20 litres d’eau à la place des 3 à 4 litres annoncé. De plus, elle changera 3 ou 4 fois de chiffon microfibre pour faire l’intégralité de votre véhicule. Savez-vous qu’il en faudrait entre 15 et 20 normalement pour faire un véhicule de taille moyenne? Je vous laisse imaginer la crasse qui raye votre carrosserie une fois les fibres du chiffon saturées. Et donc, pensez-vous toujours que ce nettoyage est écologique, quand on doit également nettoyer 20 chiffons microfibres par véhicule?

L’achat d’un véhicule et son entretien aujourd’hui, plus qu’hier, sont des pôles importants d’investissements. Que vous soyez professionnels de l’occasion, collectionneurs de véhicules récents ou anciens, particuliers qui aiment rouler dans de beaux véhicules ou tout simplement pour vous aider à faire une plus-value au moment de la revente sur le marché, qui devient très concurrentiel en période de crise, la préparation cosmétique et esthétique s’adresse à vous.